» Ce qu’exprime le beau livre d’Alain Delourme, ce n’est pas seulement le rappel d’une philosophie du désir, de la joie et de la liberté, c’est aussi et surtout la mobilisation d’une telle philosophie au service de la psychothérapie. Le psychothérapeute constate que le mouvement du désir se heurte à des obstacles considérables. La puissance de ces obstacles, d’origine à la fois historique et inconsciente, selon lui, est telle qu’une aide extérieure est indispensable pour que le patient puisse se libérer, se reconstruire et accéder à la joie de vivre et d’exister. C’est cet appui éclairé et cet accompagnement efficace qui prennent le nom de  » relation d’aide » et qu’Alain Delourme décrit d’une façon à la fois convaincante, précise et originale.  » (Robert Misrahi) La recherche délibérée du bonheur semble souvent illusoire. Nombre de personnes souffrent de dépressions chroniques, doivent faire face à des problèmes de couple, subissent un parcours familial et professionnel avec un sentiment de non-sens. Comment ne plus être malheureux ? Comment dépasser les difficultés de vie ? Comment construire son bonheur ? Faisant dialoguer la réflexion du philosophe et l’expérience du praticien l’auteur propose – en s’appuyant sur des exemples vécus et parlants – une conception thérapeutique originale orientée vers la recherche du bonheur. En apprenant à mieux se connaître, chacun tend à élucider les causes de l’angoisse, du sentirent d’échec, et à effectuer un travail concret et progressif qui aboutit à la construction d’une existence heureuse et libérée. Chaque individu peut conquérir son avenir et empêcher, quelles que soient les épreuves, que le malheur s’abatte comme une fatalité. Chacun peut trouver ses clés d’accès au bonheur.